TÉLÉCHARGER UBUNTU 13.04 FRANCAIS ISO


M. Rate this App. À propos de cette version. Licence: Open source. Système d' exploitation: Ubuntu. Catégorie: Distributions. Langue: Français (21 plus). L'image ISO de cette version s'appelle: vaikis.info (ubuntu desktop-amdiso pour les processeurs de type Intel 64 bits). Faites le tour. Télécharger un ISO pour essayer une distribution, c'est dépassé. Passez . Menu d'essai tactile - source: vaikis.info L'équipe de Gnome.

Nom: ubuntu 13.04 francais iso
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:68.65 Megabytes


UBUNTU FRANCAIS TÉLÉCHARGER ISO 13.04

Vous pourrez bénéficier d'upgrade gratuit. On peut aussi gérer finement ce qu'on autorise de faire ou non. Gnome ne communique pas assez à l'avance ses intentions. Les nom de paquets ont été remplacés par la description du paquet, si il en a une. Ubuntu Touch débarque Canonical a mis en orbite une préversion Ubuntu Touch Ubuntu Phone OS , basée sur Raring Ringtail, qui est grosso modo une version d'Ubuntu prête à être déployée sur ordiphone et tablettes, du moins les quelques matériels sur lesquels c'est possible principalement des Nexus. Il peut apparaître un message en anglais, indiquant que votre matériel n'est pas adapté à l'interface Unity et qu'il faut choisir Ubuntu Classic au moment du login. Vite, mettons le site de l'Ubuntu Developer Summit dans nos favoris! Windows XP Service Pack 2.

Ubuntu arrive dans une nouvelle version intégrant une mise à jour majeure de Ubuntu LTS: Présentation vaikis.info Note: Francais et Anglais. Ubuntu Télécharger - Ubuntu (Ubuntu) LTS - Precise Pangolin Le système Windows XP ou version ultérieure, et est seulement disponible en Français. Télécharger Ubuntu: La distribution Linux grand public de référence.

On conseille même aux lecteurs de cliquer dans les pubs…. Je réponds aux questions donc par définition cela n'a ni queue ni tête. LE Qatar ne te dira pas si il a acheté du Red Hat ou pas. C'est une possibilité…. Perso, je ne pense pas que le Qatar a de mauvais conseillers donc je doute qu'ils vont investir massivement chez Red Hat, mais j'avoue qu'ils peuvent toujours acheter des actions Red Hat pour voir comment la faire plier au besoin.

Dans une info totalement fausse on peut parfaitement en faire ressortir des stratégies possibles… Ce qui n'est pas de ton niveau visiblement…. Je précise que je ne t'en veux pas: j'ai ri. Au contraire je te remercie. Votre lien donne ceci: " In the United States, the Securities and Exchange Commission requires that firms whose stock is traded publicly report their major stockholders each year.

Par exemple, le Qatar peut créer des prête-noms, des sociétés écrans… C'est suffisant pour cacher. Si je suis le Qatar je me garderais d'investir chez Red Hat, sauf pour connaître sa roadmap secrète. Ce n'est pas un crime LOL :-D inventer? Voilà un terme que je n'imaginais pas lire à mon encontre…. Lorsque je parle de distrib red hat, à moins d'être débile, tout le monde comprend RHEL, tu sais la distrib de l'entreprise que le Qatar a acheté… oui, ils ont investi dedans.

Ma foi, citer un poisson d'avril de lea linux juste après avoir dit que tout le monde te comprends sauf à être débile, ça me laisse songeur.

Car il est vrai qu'en moins de 5 lignes, tu viens de te contredire, mais quand même, tu m'avais habitué à plus de réflexion. Je ne vois pas, c'est une distrib d'une société commerciale: méfiance donc… Si RHEL était si intéressante, je me demande pourquoi ubuntu a su s'imposer…. Si tu te méfies des sociétés commerciales, faut bien te rendre contre qu'une partie du code que tu utilises vient justement de l'argent que ces sociétés récupère.

Et par la magie du logiciel libre, même des distributions comme Debian en bénéficie. En fait, j'aurais même tendance à dire que le libre dépend pas mal des sociétés commerciales pour réussir à avancer aussi vite. Ça serait dommage en effet que tout les gens talentueux soient payés uniquement par Apple ou Microsoft à bosser sur les produits proprios parce qu'aucune société commercial ne trouve le moyen de gagner assez d'argent pour ça.

D'une part, ça concerne que les serveurs webs donc tu repasseras pour "tout serveur linux confondu". D'autre part, ça dit que Debian est à égalité avec Centos. Et ce qui veut donc dire, que si tu ajoutes centos et RHEL qui contrairement à Ubuntu et Debian sont la même base de code, sorti au même moment avec les mêmes version de logiciels , RHEL serait quand même devant d'un point de vue de la technologie utilisé.

Mais ce genre de comparaison ne veulent rien dire, car ça prends en compte le nombre de serveurs web autrement dit, si facebook et google prenne une distro X, ça serait paradoxalement plus populaire que si autres startups prennent une distro Y , et ça ne donne pas la méthodologie ni rien. Par exemple, est ce que tu comptes les serveurs de prod, est ce que tu comptes une debian ou un freebsd embarqué dans une appliance, est ce que tu comptes 45 VM ou pas? En fait, on ne sait pas vu que les données sont sur un rapport payant, et vu que tu arrives déjà pas à comprendre les news correctement en prenant les poissons d'avril au sérieux, je doute que tu ai lu le rapport.

Et au passage,le corolaire de "Debian est passé premier", c'est aussi "Debian n'était pas premier pendant un temps", ce qui est quand même pas vraiment ce que tu sembles prêcher vis à vis de l'écrasante supériorité de Debian sur tout. Si tu causes à droite à gauche, on te parlera de la qualité de Mandrake [pardon Mageia], de archlinux, de gentoo, slackware [mon préféré pour bidouiller] ou de suse pour ne citer que ce qui sont connus. Je cause déjà à gauche à droite par exemple, dans les salons du logiciel libre ou je vais, que ça soit comme orga, comme conférencier, comme simple visiteur , et personne ne va passer son temps à discutter de qualité de distribution.

La plupart des gens ont une distro qui marche pour eux, et les seules fois ou tu as des plaintes, c'est quand tu va tenir le stand d'une distribution à un salon comme Solution Linux. D'ailleurs, je suis sur que Debian France sera ravi de ta contribution à venir les aider en tenant le stand. Sauf que visiblement, tu n'es ni décideur, ni quelqu'un qui se respecte. Cf ton "lol" au début de ta diatribe. Pour avoir déjà participer à monter un projet de distro que tu cites d'ailleurs plus haut , j'ai vu comment c'est dur de motiver les gens à faire du support et je suis impressionné par le fait que Debian arrive à faire 3 ans.

Et même si dans l'absolu, ça suffit à mon sens largement pour pas mal de boites et de structures, ça reste quand même inférieur à plein d'autres distributions ou OS, et avec une marge des plus confortable. Donc tu m'excuseras de toujours pas plus te prendre au sérieux sur la partie "n'a pas de concurrent".

Et c'est pas faute de t'avoir déjà dit ça la première fois ou tu as posté à dire n'importe quoi il y a quelques semaines. Dans une info totalement fausse on peut parfaitement en faire ressortir des stratégies possibles… Ce qui n'est pas de ton niveau visiblement… Je ne te reproche rien sur ce plan, je te comprends parfaitement.

Je te rappelle juste qu'une entreprise côté en bourse par définition a des actionnaires anonymes donc par définition on ne connaît pas l'acheteur. Je croyais que tu es un fan de fedora et autre Red Hat? J'ai relu ce que j'ai écrit: je ne vois pas de contradiction. Dans mon intervention, ce qui est mieux que Red Hat [RHEL donc], c'est ubuntu et d'autres distribs comme Mageia, archlinux apparemment, slackware, debian évidemment, gentoo, et d'autres….

RH a fait le choix de départ d'être commerciale et même de créer une version du noyau différente de la version officielle ce qui peut brouiller les pistes…. Personne n'a aussi dit ni même sous entendu que le libre n'a pas de sponsor ou peut se passer des sociétés commerciales. Linux travaille avec Novell Suse , etc. Une info ne se lit pas comme une photo mais comme un film. L'info dit que debian est devant, mais le film te dit que debian progresse. C'est ce que je t'avais dit il y a déjà un certain temps et tu n'étais pas d'accord avec moi.

Le serveur web est un excellent indicateur: la tendance est là. La plupart des applications modernes utilisent des pages web pour être configurées… Webmin est un exemple typique. Les smartphones s'imposent d'autant plus que le web sera dominé à terme par ces téléphones. Donc, il est pertinent de s'y intéresser. Je ne me rappelle plus de la news mais le titre est suffisamment évocateur. On parle de serveur web, pas d'autre chose. Tu patauges: on ne compte pas les VM mais on veut savoir quel est la répartition des OS des serveurs par rapport au traffic web.

Mais ne te fais pas d'illusion dans l'embarqué Ubuntu va très probablement s'imposer notamment grâce aux smartphones…. Un bon rapport a un bon résumé [summary]. Le résumé est sans équivoque: debian surpasse CentOS. Je précise que c'est une tendance irréversible. Si ce n'était pas le cas, alors tous les magazines que j'ai eu à lire ne parleraient pas de linux debian, dans leurs nombreux exemples concernant les logiciels qu'ils veulent présenter… Genre "pour installer faites apt-get…".

Sauf si pour vous ces magazines sont pourries, mais là c'est votre point de vue, sûrement pas le mien. Certes ce n'est pas l'essentiel de mes discussions mais oui je le fais aussi. J'ai plus de 21 ans et à ma connaissance LOL est un langage utilisé par une bonne majorité comme :-D. LOL c'est plus rapide. Tu n'en sais rien si je suis un décideur… [Je m'y connais en politique et stratégie, finance, etc. Tu te rappelles sûrement de ce que je t'avais dit: "Un admin vient me voir pour se plaindre que probablement on ne va pas investir dans la bonne techno" J'explique au patron que….

Tu ne vois pas MS se tirer la balle dans le pied quand même… [C'est une entreprise commerciale]. Mais un admin compétent se fout du LTS: il fait comme moi, il construit ses propres paquets. Je te rappelle encore que je ne suis pas admin et j'ai des tas de paquets que j'ai moi même construits. Le support nécessite du temps. Rien d'impressionnant dans ce que fait debian. Encore une fois, parce qu'un admin n'a pas besoin de support LTS.

Une entreprise la plupart du temps paie un petit service pour avoir du debian. Et son debian fonctionne aussi longtemps qu'il le souhaite. Contrairement à toi, je ne compare pas une multinationale commerciale qui a une obligation immédiate de résultat et qui est liée contractuellement avec ses clients [sécurité garantie du système déployé par exemple] et une simple communauté comme debian.

Par contre, je peux toujours faire la comparaison suivante: c'est curieux une debian qui arrive à barrer la route à une RH. A little learning is a dangerous thing; drink deep, or taste not the Pierian spring: there shallow draughts intoxicate the brain, and drinking largely sobers us again.

Because even if the knowledge is false, someone may notice it and then discuss may begin…. Personnellement, je pense que je serais au courant si le prince du Qatar avait effectué une opération gigantesque de rachat de RH.

Et tu te ridiculises de jour en jour en t'acharnant dans ton déni de réalité. J'ai déjà répondu à la plupart des points que tu réitéres, donc je ne pense pas te convaincre plus en ressortant le même argumentaire, si tu n'es pas d'accord la première fois, tu va pas comprendre la seconde. Exemple typique d'application moderne? Et même si l'exemple est mal trouvé, le reste du point est foireux car la plupart des applis avec une interface web intégré sont soit des applications webs exemple, jive, sharepoint, nagios, oracle truc, drupal , soit des applications non webs avec un serveur web en bundle exemple : ejabberd, couchdb , soit des applications webs fournit à part.

Et dans tout les cas, c'est des applications que soit tu n'exposes pas sur le web donc hors du pool qui sort de l'étude que tu cites , soit des applications qui ont globalement besoin de tourner sur apache et qui donc vont tourner globalement sur n'importe quel distro. Si ce n'était pas le cas, alors tous les magazines que j'ai eu à lire ne parleraient pas de linux debian.

UBUNTU ISO TÉLÉCHARGER 13.04 FRANCAIS

Alors donc, si une majeur partie des magazines que je vois chez mon buraliste parle d'installer des softs windows, je doit conclure quoi vis à vis de ton raisonnement? Est ce qu'il ne s'applique que quand il est favorable à ta définition de supériorité?

Je suis content de voir que tu ne me classes pas dans "admin compétent" malgré le fait que ça soit mon travail. Parce que moi, je ne me fout pas de la durée de vie, et faire ses paquets, ça va 5 minutes mais faire le suivi des soucis des sécurité et les correctifs de bugs, c'est vite chiant encore une fois, je le sais, j'ai fait ça pendant un bout de temps pour des distros sur mon temps libre.

Donc j'aurais tendance à dire qu'un admin a mieux à faire que le travail d'une distribution dans son coin ie, faire ses propres paquets , et qu'il apporte plus de valeur en laissant les autres faire ça, et qu'il se focalise sur les besoins plus direct.

Ensuite, c'est vrai qu'il faut être compétent pour faire ses paquets, mais quand même un peu con pour ne pas mutualiser. Je suis sur que c'est pas ton cas, et que tu peux nous montrer tout tes paquets que tu distribues sans doute sauf si tu n'as pas le temps et qu'au lieu d'aider, tu préfères poster sur linuxfr. En fait, non, je passe pas mon temps à retenir ta prose incohérente.

FRANCAIS TÉLÉCHARGER ISO 13.04 UBUNTU

Y répondre me prends déjà assez de temps libre, et encore, je fait ça uniquement dans un but scientifique, voir à combien tu peux descendre. Tu as fait des études en gestion d'entreprise? Je ne pense pas, au vu de tes commentaires sur le sujet… Lit déjà ceci: c'est un des nombreux moyens pour contrôler une entreprise. L'informatique étant un investissement stratégique, ils n'en feront rien. Mais à leur place je n'investirais pas chez RH, donc, tu ne verras de toutes les façons rien.

Peu de personnes voyaient l'intérêt d'une application web au début de webmin… C'est en cela qu'ils sont modernes. Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas fait de cleanup de leur code que cela veut dire que c'est m…que. Je soutiens que la plupart, pas tous donc, utilisent une interface web, ou offrent cette possibilité, à l'utilisateur.

Mais un bon admin s'en passe très bien… Ils se contente d'automatiser et c'est tout.

Télécharger Ubuntu gratuitement pour Linux

Android a déjà un adversaire de taille : tizen. Mais on ne virera pas openWrt ou android. Microsoft a beau ne pas avoir beaucoup d'amis, il est bien là et les amoureux de iPhone ou android sont là.

La mode tu connais? Si la mode est le jean fluo polluant, tu penses pouvoir démontrer qu'il ne faut pas en acheter? Pour suivre ta logique, OpenBSD serait de la m… puisqu'on n'en parle pas?

Tu es sérieux? Je parle des magazines qui parlent de Linux de manière sérieuse: il y en a tout un paquet. Qui fait de l' apt-get? Et quel est le nom de la distrib cité? J'ai eu a testé les différentes distribs: il n'y a pas photo, debian est bien devant. C'est l'avis apparamment des spécialistes renommées des magazines… Et personnellement, j'aurais de temps en temps aimé voir un peu de rpm par curiosité…. Mais ce sera difficile pour MS et encore plus pour linux d'où la nécessité de faire du gratuit à la sauce ubuntu [double licence je crois].

Un admin compétent sait en qui il a confiance: donc il aura par exemple confiance à la communauté comme debian. Je construis des paquets qui ne fonctionneront que pour moi. Ce que certains font en donnant des paquets incomplets ou nécessitant beaucoup de dépendances sans le préciser. Donc, je ne peux pas contribuer pour tous. Je m'attendais à du moins vingt depuis longtemps mais je suis encore qu'à moins dix dans certains commentaires.

C'est amusant de voir des personnes qui ne sont pas d'accord avec moi et qui n'osent pas me le dire en face… Si si, c'est drôle :-D. Je ne pense pas, au vu de tes commentaires sur le sujet…. Tu sais même pas ou je bosse, mais tu pars quand même du principe que je sais rien ou que je serais moins au courant que toi concernant le quatar. Ton arrogance n'a visiblement d'égale que le gouffre de ton incompétence.

Non, c'est parce que c'est merdique que c'est merdique. C'est tout juste un éditeur web par dessus un format linéaire. Si ce n'était pas le cas, alors tous les magazines que j'ai eu à lire ne parleraient pas de linux debian, dans leurs nombreux exemples concernant les logiciels qu'ils veulent présenter….

Donc si les magazines parlent beaucoup plus de Windows, est ce que je doit conclure que Windows est supérieur à Debian, et si personne ne parle de OpenBSD, doit je aussi conclure que Windows est aussi supérieur à OpenBSD? Donc c'est bien ce que je dit. Ton raisonnement de "tout les magazines" ne s'appliquent qu'à un jeu restreint de magazines qui t'arrange pour tirer les conclusions.

Si ça te dérange pas, je vais poser la question à mon chien, puis je vais en tirer des conclusions foireuses. En fait, si tu arrives pas à suivre un raisonnement simple, si tu oses pas dire merde, je commence à m'interroger sur ton degré de maturité effective. Par exemple, Debian qui a retiré haproxy de wheezy car non maintenu, et la communauté a juste un paquet pour sid ou squeeze. Donc je fait quoi, je prends sid sachant qu'à tout moment, ça va peter?

À un obscure paquet qui va pas être plus maintenu que le paquet de wheezy avant qu'il dégage? C'est cela oui, c'est cela. Ça se voit que tu as vraiment aucune idée de quoi tu parles, si c'était automatique, ça fait longtemps que les distributions n'auraient plus rien à faire.

À qui? À des admins incompétents? Prenons un exemple simple: Je veux le dernier logiciel d'un dépôt GIT. Je fais "git clone" pour assurer un max. Je lance bootstrap [en général]. Mais puisque je suis une feignasse je veux que cela soit automatisé: Je crée un script générique qui fait toutes ces opérations… Le script va lire un fichier où je donne la liste des paquets que je veux à jour, ou si je suis certain de mes paquets, il le fera de suite.

Le contenu du script : -prendre le paquet -test d'intégrité -compilation -test éventuel -empaquetage -installation. Si en plus tu utilises directement le gestionnaire de paquetage de ta distro, c'est encore plus simple…. Mais non banane, un admin parfois ne peut pas tout faire… Et contrairement à toi, les admins savent admettre qu'ils ne maîtrisent pas tout. Un gars très calé en Ubuntu ne va pas faire le frimeur pour prétendre être un maître du RHEL si ce n'était pas le cas, et vice-versa.

Il va sous traiter…. Au contraire c'est cohérent pour l'utilisateur lambda. Bien sûr que ce n'est pas du libre… Le libre ne fonctionne pas toujours mieux que le non libre… Notez que j'ai utilisé Mint depuis déjà longtemps donc je sais un peu ce que c'est Moi, çà me choque qu'il faut du non libre pour avoir du bon linux, mais je l'accepte si c'est pour convaincre quelqu'un de faire du linux.

C'est dans ce sens, et seulement dans ce sens qu'il faut comprendre mon intervention et pas autrement. Y'a une vrai différence entre les drivers non-libres dispos sur Ubuntu et ceux dispos sur LinuxMint? C'est plutôt les mêmes pour tout le monde….

UBUNTU ISO FRANCAIS TÉLÉCHARGER 13.04

C'est le cas de la majorité qui au départ ne veut rien installer, donc par définition ne fera ni apt-get ni aptitude ni quoi que ce soit de ce genre… Donc, je n'installe pas comme tout le monde un paquet restricted….

En tant qu'utilisateur de linux, on veut convaincre. Cela ne veut ni dire que l'on va forcer les gens ou que l'on va faire quelque chose de répréhensible. Il est difficile de convaincre lorsque le driver n'est pas toujours à la hauteur.

A la limite, je veux convaincre au cas où vous ne le souhaitez pas… :- It's up to me. Non mais toi tu m'as bien fait rire. Tu connais Fedora? Ah et puis Debian n'a rien à voir avec Ubuntu. Je donne que les deux exemples que j'ai en tête, et je passe sur les soutiens financiers donnés à différents projets open source par des multinationales, etc.

OpenOffice c'est du code libéré par Sun, Firefox c'est du code libéré par Netscape, et j'en passe. Bref, t'es complètement à côté de la plaque. Sur les forums on parle moins de RHEL parce que c'est une solution destinée aux entreprises, et au prix de la licence, forcément tout le monde ne l'a pas chez soi.

Lubuntu. Nécessaire et suffisant.

Si en plus tu rajoute que le support est compris dans le prix de la licence, alors tu comprends bien qu'une entreprise qui paye pour avoir un support technique de haut niveau a autre chose à faire que de poster sur des forums pour obtenir de l'aide.

Bref tes posts sont tellement débiles qu'on croit être tombés sur une grosse blagounette, mais une fois de temps en temps, ça égaye une journée. Je l'ai installé: crash. J'ai installé [avec KDE] : pas un seul plantage… Red Hat a pris le parti d'être payant pratiquement dès le départ. La qualité allemande n'a pas de prix en soi. OpenOffice je n'en veux pas depuis que Libre Office existe.

Firefox reste gratuit: iceweasel sous debian. Je préfère Chrome…. Un admin n'a pas forcément le temps de poster dans un forum car le prix de la licence de RHEL comprend le support à ma connaissance. Petit rappel du contexte, j'ai windows 7, fedora 17, linux mint 14 et ubuntu 12 comme tout le monde non?

En bref, au final le processus se déroule correctement dans l'ensemble. J'ai rencontré un problème avec mysql d'accès au socket, j'imagines qu'il n'est pas à jour, mais je peux toujours le démarrer. Donc c'est bon. Pour un utilisateur desktop comme moi, c'est chiant, mais ce n'est pas plus problématique que cela. Pour un admin, ne l'étant pas moi même, j'imagine, c'est probablement plus embêtant…. Et là il y clairement à des possibilités d'améliorations il me semble complètement inutile et redondant de chercher 50 fois en deux heures les autres os présents sur l'espace de stockage.

Et cela prends du temps de scanner les partitions. Alors que, on imagine mal faire un mise à jour et ajouter un nouvelle os durant celle ci.

Mettre en cache avec une gestion intelligente des entrées aurait résolut le problème de manière tout à fait élégante et satisfaisante à la fois pour les mainteneurs et les utilisateurs… wait and see. J'apprécie les efforts de cette version, la version 12 ne m'avait pas particulièrement convaincu au quotidien. Sur le papier elle était belle, mais dans les faits c'était moins rose. Avec cette nouvelle version canonical me donne confiance dans ses projets a long terme. Le Bureau est en effet plus réactif dans l'ensemble, tout comme le démarrage, les nouvelles icônes sont plus agréables à mon goût, mais moins uniforme encore une truc fais à moitié?

Gros effort sur le menu multi-boot, il détecte tout le monde très bien et les présente dans un ordre appréciable. Que l'un emprunte la mauvaise voie aura toujours le bon ton de vous éclairer. Au final c'est une distribution gérée autour d'une société, d'un modèle économique sous la pression de l'innovation et de la gestion comptable.

Arrivée à un certain degré de maturité vis-à-vis de ces défis techniques, je pense qu'elle aura tendance à vouloir mutualiser les efforts.

13.04 TÉLÉCHARGER ISO UBUNTU FRANCAIS

Vous pouvez installer une autre distrib et utiliser le dernier outil de votre choix en prenant le RPM que vous voulez et l'installer avec alien. Perso je n'utilise pas fedora car cela ne vaut pas un clou dans mon cas. Debian c'est nettement mieux et le plus important pour tout utilisateur qui n'a pas que Linux comme truc à faire, il est très stable. Plusieurs distribs tentent d'avoir le dernier truc en vogue mais oublient que pour un système stable il faut prendre ce qui fonctionne quitte à ne pas prendre la toute dernière version.

C'est cela l'efficience…. J'ai fais cela dans le passé, maintenant je ne le fais plus car les mis à jour sont suffisantes dans mon cas. Je rappelle aux autres que la dernière version peut être dans testing OU c'est celui que l'on prend directement dans le site de l'éditeur et que l'on compile lorsque le binaire n'est pas dispo.

Un paquet, c'est plus que des binaires, c'est aussi des dépendances par exemple, par rapport à une version des bibliothèques partagés , des conventions d'installations et le résultat d'une politique d'empaquetage. Donc non, prendre alien n'est pas une solution fiable.

Ça peut marcher, mais c'est comme mettre du gasoil dans ta voiture essence. Ça peut rouler un peu mais ça va faire de la merde. En vérité, si les trucs marchent c'est parce qu'ils ont été testé. Et si ils sont testé, c'est bien parce que des distributions prennent la peine de les distribuer. Ensuite, le secret, c'est d'attendre que d'autres fassent le travail pour arriver après, mais il y a des gens qui sont assez experts et parfaitement capable de se débrouiller avec des petits soucis, de remonter les dits soucis et d'avoir les correctifs.

En effet, pour les débutants, il reste des distribution comme RHEL ou Debian, ou tu sais que tu va pas avoir de gros soucis car les experts précédents sont déjà passé en masse avant. Moi je ne suis pas expert en paquet mais j'ai créé des paquets pour mes propres besoins comme le dernier WINE. Il fonctionne comme il faut. Si le débile que je suis [selon quelques un sur cette page] sait le faire donc les autres sauraient… :-D Non?

Effectivement, c'est encore une super distribution, et pourtant cela me rend triste. Cette distribution est je pense de loin LA ou l'une des meilleurs qui soit tout os confondu!

Dommage que ce soit Mark et Canonical qui s'en occupent. La suite Gnome reste en version 3. Bon je m'arrête là, mais je tien à dire qu'Ubuntu sans Mark n'aurai "aucun" défaut, ni sur le plan logiciel ni sur le plan "moral". Je ne dis pas que Mark n'aurais jamais du se lancer dans les distributions Linux, je dis simplement que grâce à lui Linux dispose d'une distribution capable de concurrencer windows, je le félicite et l'en remercie, mais grâce à lui du moins dans l'état actuel de mes connaissances Ubuntu sera Windows en mieux : sous Linux.

On peut aussi remettre en cause sa propension à avoir un avis des plus foireux. Il trouve le moyen de faire la pub pour vsphere lors du summit sur openstack, et aussi à microsoft. Il positionne sans vergogne Ubuntu comme étant les premiers à avoir intégré kvm sans avoir envoyé le moindre patch alors que c'est RH qui fait la majorité du taf et qui a racheté qumranet , vers Et surtout, le truc ou j'ai du me retenir de rire, à expliquer que comme ils bossent sur de l'embarqué pour les téléphones, alors ils ont un os léger pour vm, tout en affirmant qu'ils ont le même OS sur les serveurs et sur les téléphones.

Ce qui est faux, vu qu'il y a pas le même kernel. Et en fait, c'est risible de dire "wow, on arrive à faire tourner notre distro sur une machine avec 1G de ram". J'ai ma raspberry pi avec de ram, ça tourne. J'ai mon freerunner avec m de ram sur debian, ça tourne. Et pour finir, sa demo foire.

Se connecter

Car bon "j'ai pas de downtime" et "en fait, on a un problème avec quantum et j'ai perdu le réseau mais pas longtemps", c'est du pipeau. Si jamais chaque fois que j'upgrade mon cloud, j'ai mon stream de diffusion qui coupe, ça va être sympa. Je comprends bien qu'il n'est plus technicien dans l'ame, mais quand même. Ceci dit, il le dit lui même, y a pas de commerciaux chez Canonical :. All of it. For about half to a third the price, because you aren't paying for a global enterprise sales force, just a global enterprise-quality engineering team.

Autant je reconnais que l'intégration d'Amazon dans le tableau de bord a été faite n'importe comment et que lancer son propre serveur graphique ne me semble pas du tout une bonne solution, autant je ne vois pas absolument en quoi Canonical imposerait Unity.

Non seulement on peut tout à fait utiliser une interface différente, voir un tout autre environnement de bureau en l'installant depuis les dépôts mais en plus, il existe des variantes officielles de la distribution qui sont fournies de base avec KDE, Xfce, LXDE ou GNOME 3 pur. Il faut savoir, soit Ubuntu est une distribution libre, soutenue par sa communauté, dans ce cas c'est à elle de décider quel chemin Ubuntu prendra, soit c'est un logiciel privateur, appartenant à Canonical, où la communauté n'a pas son mot à dire, dans ce cas, celle-ci disparaîtra, Toujours en comparaison avec windows, il n'y a pas une communauté qui consacre du temps libre pour développer windows en collaboration avec microsoft Je pense que pour Ubuntu ce sera semblable j'espère néanmoins me tromper.

Si canonical avait écouté sa communauté, Unity n'aurais pas été installé par défaut mais aurait été proposé à l'installation pendant quelques distributions OU canonical aurait mis deux CD d'Ubuntu ayant pour seule différence qu'un aurais Gnome et l'autre Unity et ce jusqu'à la Et les variantes officielles ne sont pas des Ubuntu où on a changé l'interface mais bien des Ubuntu où l'on a changé de nombreux logiciels.

Kubuntu n'est par ailleurs plus une variante officielle. Unity a remplacé Gnome 2 au moment où Gnome 2 était officiellement abandonné et Gnome Shell était très très jeune en avril Les gens qui n'acceptent pas Unity, n'auraient pas plus accepté Gnome Shell : dans les deux cas, trop de changements par rapport à Gnome 2 pour eux.

En outre, Unity n'est pas imposé. Si on en veut pas, on prends Xubuntu, Lubuntu, Kubuntu, ou autre. Mais surtout, on évite de dire que l'abandon de Gnome 2 est du fait de Canonical. Ça, c'est du bullshit. Mais de toute façon je pense que c'est simplement une petite chose qui m'irrite contenu de tout ce que Canonical avait fait.

C'est l'accumulation de Amazone, Mir, Unity …. Si un Homme politique te dit qu'il faut voter oui alors il faut voter non :D. Canonical développe la quasi totalité des outils et du code propre à Ubuntu, s'occupe de la maintenance du système, de son financement, de son support payant, héberge le site officiel, les dépôts de paquets, le Launchpad, le forum de la communauté et bien d'autres choses.

Il me semble tout à fait normal que ce soient eux qui décident de l'évolution globale du système. Oui, Ubuntu je parle de la version de base c'est avant tout LEUR distribution, chose dont ils ne se sont d'ailleurs jamais cachés. Ça ne veut pour autant pas dire que ce sont les seuls à travailler dessus ou que l'avis des utilisateurs n'est pas pris en compte. Beaucoup de développeurs tiers participent à l'UDS et nombreux sont ceux qui postent des patchs, des suggestions, des rapports de bogues sur le site dédié.

Sans compter que des personnes de Canonical viennent régulièrement expliquer leurs choix, donner des nouvelles ou juste prendre la température sur les forums de la communauté. Bref, on ne peut pas vraiment dire qu'ils se fichent de ce que pensent les autres ou qu'ils développent tout dans leur coin. Mais au final, ce sont eux qui prennent la plupart des décisions relatives à l'orientation du système, que ces dernières soient bonnes ou mauvaises.

Si c'est quelque chose qui gène l'utilisateur, il lui est toujours possible de se rabattre sur une des autres versions officielles qui sont soit entièrement communautaires Xubuntu et Lubuntu par exemple soit semi-communautaire Kubuntu.

Car oui, Kubuntu est toujours une variante officielle, la seule chose qui a changée c'est que Canonical ne paye plus de développeurs pour travailler dessus il y en avait un avant , ce qui a toujours été le cas pour les autres déclinaisons d'Ubuntu. Tu fais par ailleurs remarquer que ces versions apporte leurs propres lots de logiciels ce qui est généralement vu plus comme une qualité qu'un défaut d'ailleurs.

C'est tout à fait vrai mais rien ne t'empêche de les désinstaller pour mettre ceux qui te plaisent le plus. C'est également possible, comme je l'ai indiqué dans mon précédent message, d'installer depuis à partir de n'importe quelle déclinaison d'Ubuntu, un second environnement graphique.

Tu pourras alors choisir lequel utiliser à l'ouverture de ta session, comme c'est le cas pour toutes les distributions. Par exemple, si je suis sous Xubuntu et que je veux pouvoir profiter de KDE, je n'ai qu'à taper sudo apt-get install kde-core dans un terminal, pour avoir une version minimale de cet environnement de bureau, sans tous les logiciels qui y sont associés.

Par contre, je suis désolé, mais je ne suis pas certains d'avoir bien compris le sens de ta toute première remarque :. Il faut savoir, soit Ubuntu est une distribution libre, soutenue par sa communauté, dans ce cas c'est à elle de décider quel chemin Ubuntu prendra, soit c'est un logiciel privateur, appartenant à Canonical, où la communauté n'a pas son mot à dire, dans ce cas, celle-ci disparaîtra.

Ubuntu est un logiciel libre : à l'installation, les seuls morceaux de codes privateurs présents sont ceux des blobs binaires du noyau et du lecteur Flash si l'utilisateur a fait le choix de l'installer. Oui tu as tout à fait raison sur la fait que Unity c'est trois fois rien, en même temps c'est bien ce qui me dérange le moins. Explication brève: Ubuntu est de loin la première distribution Linux et Linux Mint qui est basé sur celle-ci semble bien se porter également , et a encore de beaux jours devant elle, steam supporte officiellement uniquement Ubuntu et coopère avec les fabriquant de cartes graphiques pour qu'ils publient des driver plus performants capables de faire tourner les jeux sous Linux.

Donc lorsque d'autres éditeurs publierons des jeux sous Linux ce sera sans doute en paquet deb pour Ubuntu. Canonical espère donc que steam et les autres devs de programmes payants ou simplement propriétaires fassent pression sur nvidia, … pour qu'ils développent des pilots pour Mir. C'est ce que je pense. Et ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, ce sont simplement des suppositions qui peuvent ou non se réaliser,. Pour moi un logiciel est soit propriétaire soit libre Ubuntu libre, signifie que l'entreprise Canonical peut développer des outils pour Ubuntu mais celui-ci appartiendra à sa communauté.

Un mélange libre proprio c'est comme les partenariats public-privé, ce qui est pour moi une abération, on peut voir le scandale de l'hôpital d'Évry-Corbeil. Tout ça pour dire que si je suis contre Ubuntu en ce moment c'est par peur de la politique de Canonical, qui souhaite clairement imposer Ubuntu comme OS sur mobile, desktop …. On peut étudier le code source de Windows sans pour autant être un gros client comme l'armée? On peut modifier le code source, le recompiler, et vendre la version ainsi modifiée à d'autres personnes?

Windows est un logiciel proprio parce qu'on ne peut pas toucher au code source. Un logiciel peut être libre, mature, activement développé, et n'avoir aucune communauté.

C'est le cas de MediaInfo , Zenitram croule sous les contrats, le logiciel est libre et est utilisé par des sociétés comme la BBC par exemple, cependant il est le seul développeur, aucune communauté.

À propos de Red Hat, ils développent beaucoup, imposent leur vision les dégâts sur Nautilus , balancent dans Fedora, voient les remontées utilisateurs, et quand le machin a atteint un niveau de stabilité suffisant pour leurs exigences ils l'intègrent à Red Hat.

Fedora a beau être une distrib communautaire, Red Hat s'en sert comme bac à sable. Un peu facile la critique. Déjà, qu'ils imposent leur vision, cela reste à voir.

Des droits de commit ça se retirent aussi, si ses pairs chez GNOME n'étaient pas d'accord ça aurait pu mener à sa destitution….

Fedora n'est pas un bac à sable de Red-Hat, c'est un bac à sable pour tout le monde. Si un développeur Debian a envie de tester une technologie Fedora lui ouvrira les portes pour qu'il essaye avant d'envisager de le mettre ailleurs.

De nombreuses personnes non affilées à Red-Hat ont inclus des éléments qui leurs semblaient intéressant. Le Logiciel Libre tout entier peut en retirer un bénéfice nouveau et PulseAudio ont beaucoup évolué car ils ont profité des remontée de l'inclusion en conditions réelles et avec un large panel d'utilisateurs avant que les autres distributions ne suivent le pas une fois stabilisée.

Des exemples comme ça tu en as des paquets…. Ensuite, Red Hat est maître à bord du vaisseau Gnome , donc on peut faire beaucoup d'hypothèses, mais si John McCann dit "hé les mecs, ça serait plus simple si on supprimait quelques fonctionnalités crades et pas très utilisées, ça vous dit on le fait? Et vu que les discussions autour des suppressions impliquaient quasiment toutes : John McCann, quelques contributeurs Gnome sont d'accord, un contributeur Gnome demande à conserver la fonctionnalité, les hypothèses comme quoi chez Red Hat on impose sa vision de Gnome se tiennent.

La d'ou vient leur paye n'a en général rien à voir. C'est dingue, je sais, la boite peut faire des tests sans les vastes retours de tout les utilisateurs Fedora. Et en fait, tu pourrais aussi dire pareil sur Debian. Ou pour SLES. Mais bon, la, c'est différent je suppose, car quand tu mets à dispo un truc pour qu'il soit testé pour toi et tout le monde, c'est mal, mais quand tu attends que d'autres fassent les tests pour toi, c'est légitime, et signe d'une indépendance forte?

Ah oui, tout ces serveurs sous Fedora qui servent à valider les technos RHEL, tout ces serveurs d'applications JBoss sur des Fedora 17, toutes ces installations d'Openshift, d'Ovirt, de spacewalk qui sont massivement déployé sur Fedora afin de tester les outils pour la version entreprise.

Comment est ce qu'on fait pour les louper. Ah oui, parce qu'ils existent qu'à l'état de trace dans l'imagination enfiévré des utilisateurs manichéens qui n'ont pas réfléchi à la question au delà du niveau de réflexion d'un comptoir de bar.

Car bien entendu, par exemple, les devs du kernels, ils ont pas besoin de tests ou de distro qui poussent les dernières versions, ils trouvent les bugs juste en lisant le code source au petit déjeuner, et pis tant pis si ça prends beaucoup plus de temps, on a pas besoin d'avoir des correctifs rapides, car un kernel dont les bugs sont corrigés que 6 mois aprés, ça inspire tellement confiance, et tout le monde voudrait ça.

L'idée même que la coopération soit une des raisons d'être de Fedora n'est pas une idée si saugrenu pourtant. Les gens qui veulent les dernières technologies genre avoir ruby 2. Même les gens qui veulent des technos éprouvées en bénéficient indirectement, car plus il y a de tests, plus vite les technos sont éprouvés car oui, suffit pas de mettre le code sur un ftp pendant 1 an pour qu'ils soient stable, c'est pas une bouteille de vin, ça se fait pas tout seul.

Le projet ne veux utiliser que du logiciel libre pour justement permettre à tout un chacun de l'utiliser sans risquer un 2eme procès SCO. Quand Fedora ne fait pas de concurrence direct à RHEL, alors on va dire que c'est fait exprès pour pas faire d'ombre au part de marché, donc c'est la main mise de RH sur la distro.

Et quand Fedora fait concurrence, c'est encore la main mise de RH pour faire des tests et des expérimentations. Voir mieux, quand on dit qu'il y a pas de preuves, alors c'est bien le signe qu'il y a quelque chose de caché, donc la main mise secrète de la multinationale.

Donc quoi que la communauté décide, et sans avoir le moindre argument, ça va toujours être la main mise du sponsor principale, donc sous entends "mal". Autant directement dire que c'est mal directement sans lien de cause à effet, ça va faire économiser du temps à tout le monde. En fait, tu serais surpris de savoir qu'on peut faire la chasse aux bugs les plus critiques avant d'envoyer un logiciel dans un bac à sable. Aurais-tu vu rouge?

Juste parce que je dis que Fedora sert de bac à sable pour Red Hat, as-tu compris que Fedora ne pouvait servir qu'à ça, que tout le monde l'utilisait en sa qualité de bac à sable pour traquer bénévolement ou de façon rémunérée des bugs? Et si Pierre Tramo ne veut acheter que des glaces au chocolat et qu'il utilise Picard comme un fournisseur de glace au chocolat, est-ce que ça veut dire que Picard ne fait que vendre des glaces au chocolat?

Peut être que tu veux pas les faire personnellement, peut être que personne ne veut les faire, et je te crois si tu le dis. Encore une fois, j'ai bien compris que "oui, mais j'ai pas dit que ça sert que à ça", ce qui est vrai, mais quand quelqu'un ne dit pas autre chose, bah les gens retiennent que ce qu'il as dit sans aller imaginer d'autre trucs qu'il n'as pas dit.

Et je cherche à combattre cette perception et cette image de "bac à sable pour RHEL" qui est sous entendu par pas mal de gens car au final, c'est dommageable pour la communauté Fedora. Dommageable car ensuite, les gens voient le projet Fedora comme n'étant qu'une propriété de RH avant d'être celle de la communauté , ce qui implique qu'une part des gens ne sentent pas impliqués. C'est ce qui est arrivé chez Mandriva en partie, y a eu d'autre souci , c'est ce qui arrive chez Ubuntu aussi au vue des commentaires via les blogs il y a quelques semaines lors du vUDS.

On a vu ce que ça a donné pour Mandriva. Et chez certaines personnes, ça mets en place une logique de division entre les gens de RH et le reste du monde, entrainant des théories conspirationnistes usantes, ce qui à leur tour traine des débats techniques loin de la technique et je pense pas que le projet en bénéficie. Donc pour éviter ça, je cherche à combattre le souci à la base. Ça serait mieux avec une entité indépendante du sponsor pour Fedora, mais c'est un chouia plus compliqué à faire la dernière fois que j'ai tenté ça avec d'autres, on a mis 5 ans et il a fallu une crise économique, donc éviter une victoire à la pyrhus serait appréciable ce coup ci.

Dommageable car dire que c'est un bac à sable, ça implique que c'est pas stable pour pas mal de gens comme dire que "debian unstable plante comme son nom l'indique", ce qui est pas vrai, même si le fait que ça peut arriver , ce qui ensuite entraine une pénurie de non techniciens et ce qui explique le manque de graphistes et autre contributeurs qui peuvent aider sans pour autant savoir coder son module kernel en asm.

Donc ouais, j'ai vu rouge. J'avais pas le sentiment que mon commentaire serait perçu comme si violent, mais bon, je le referais si j'avais à le refaire.

Dommageable car ensuite, les gens voient le projet Fedora comme n'étant qu'une propriété de RH avant d'être celle de la communauté. Perso, loin d'être dedans, j'ai bien reçu le message que Fedora n'est pas seulement le bac à sable, et je vois Fedora bien comme un truc communautaire et ayant sa propre âme, une stabilité pas celle de RHEL car pas les même utilisateurs, mais stable quand même.

En plus, les EPEL font une super-pub comme apport énorme pour ceux voulant RHEL et surtout CentOS pour la stabilité sous entendu : professionnelle, différente des besoins de tout le monde, avec une vie plus longue que Fedora pour le coeur , le meilleur des deux mondes géré par Fedora, et de qualité. Bref, un petit message pour dire que ne désespère pas, le message passe. Vais-je m'attirer les foudres si je dis que je Fedora c'est du bleeding edge de qualité?

Il faut déjà être capable de le démontrer… Tu sais que tu es le premier a oser me dire que mon CD était peut-être mal gravé c'est pour cela que l'install n'allait pas bien. Knoppix fonctionne correctement sur le même PC alors que tu affirmais fièrement que c'est un mélange de stable d'instable et d'expérimentale… Pourquoi le vénérable Fedora [de m…] qui a un QA digne des pros se planterait-il chez moi? Suis-je assez bête pour m'attaquer à Linux notamment Fedora alors que j'aimerais que Linux soit devant windows?

Zenitram Ce n'est pas un crime de soutenir et de vénérer Fedora: c'est débile. Perso, je respecte cela. Vous préférez quoi? Démontrer que tu es une caricature impliquerais d'avoir un processus scientifique, et je pense pas que ça existe. Par contre, au vue du karma que tu es perdu sur le site, je pense que ça tends à montrer qu'une majeur partie des gens sur le site pense que tes interventions sont totalement inutiles, sinon tu ne serais pas dans le négatif.

Knoppix fonctionne correctement sur le même PC alors que tu affirmais fièrement que c'est un mélange de stable d'instable et d'expérimentale…. Par contre, j'attends encore le jour ou tu va faire un apt-get upgrade sur ta knoppix et que ça marche correctement. J'attends le jour ou tu va faire un rapport de bug chez debian vu que les paquets sont des paquets debian aprés tout et qu'on te dise merde. Tu peux trés bien vouloir une chose et ne pas être capable de voir que tu fais et dit n'importe quoi.

Si tu veux que Linux soit devant Windows, faut te sortir les doigts du fondement et faut se bouger pour ça. Bien que je soit prêt à laisser le bénéfice du doute, au vue de tes interventions, des préjugés et de ta façon de communiquer le tout lié à un manque flagrant de compréhension technique, je doute que tu rentres dans la catégorie "contributeur productif" à quoi que ce soit d'autres qu'un fichier de fortune linuxfr. Mon expérience des sites démontrent que celui qui est en négatif n'est pas forcément un mauvais contributeur.

Par contre, je le sais bien que les afficionados s'empressent de négativer un commentaire qui pourraient nuire à leurs intérêts. C'est comme cela dans tous les sites, et je doute que sur linuxfr ils dérogent à cette règle.

J'ai souvent eu la chance de lire des commentaires de qualité où l'auteur est toujours mal noté quelque soit ses commentaires. Du coup, je lis TOUS les commentaires lorsque c'est possible surtout lorsque des personnes se permettent de le descendre sans raison objective…. Avant, tu disais que knoppix c'est mauvais parce qu'il y a des mélanges, aujourd'hui tu nuances… Demain tu me donneras raison?

Je te rappelle ce que j'ai dit: NON je ne recommande pas l'installation de knoppix donc NON je ne fais pas d'apt-upgrade… OUI pour lancer knoppix pour montrer la puissance de linux aux frileux…. Démontrer, c'est quand on a une démonstration. La, tout au plus, tu as un jeu incomplet et subjectif d'impression. Et c'est pas parce qu'il y a des commentaires incorrectement en négatif que tes commentaires ne sont pas à juste titre dans le négatif.

Les intérêts de quoi? C'est juste un site web, la seule chose qui fait que tu es à 0, c'est parce qu'une majeure partie des gens pense que tu es inutile dans tes interventions. Comme je l'ai dit, vous me donnez l'impression de quelqu'un qui n'y connaît rien en site web ce qui est étonnant… Je répète: lorsqu'une personne est dans le négatif cela ne prouve rien sauf dans certains cas… J'ai souvent vu des commentaires de qualité en négatif [parfois dans les limbes].

Et des commentaires médiocres en positif dans pas mal de site. La démonstration consiste, dans MON cas, à constater que mon hypothèse de départ est juste: Etre dans le négatif ou le positif ne prouve rien quel que soit le site. C'est une discussion que j'ai eu avec quelqu'un: si ma mémoire est bonne, on avait eu comme remarque que les commentateurs ne perdent pas leur temps à cliquer sur des plus ou des moins, ce qui est logique puisqu'ils n'ont pas que cela à faire.

Si au contraire, ils ont toujours chercher à cacher cette réalité en cherchant à faire passer Ubuntu pour une distribution communautaire dont ils ne seraient qu'un simple contributeur, cf cette dépêche par exemple :. Nicolas Barcet est responsable distribution serveur chez Canonical. Dans cet entretien, il trace les contours de la société Canonical et sa relation au sein de la communauté avec les développeurs.

Ce comportement à vouloir faire du marketing à outrance quitte à s'arranger avec la réalité pour ne pas dire plus a souvent été présent avec Canonical. Il faut savoir, soit Ubuntu est une distribution libre, soutenue par sa communauté, dans ce cas c'est à elle de décider quel chemin Ubuntu prendra, soit c'est un logiciel privateur, appartenant à Canonical, où la communauté n'a pas son mot à dire, dans ce cas, celle-ci disparaîtra,. La dichotomie est un peu violente.

Le souci, c'est pas que Canonical décide. Ils sont parfaitement légitimes pour ça. Mark et son équipe ont une vision de ce qu'ils voudraient faire pour attendre leur but, et ils pensent qu'aller directement sans chercher le consensus parfait préalable est le meilleur moyen de réussir. On peut ne pas être d'accord, mais c'est leur droit.

Ensuite, le souci pour moi, c'est le double discours. C'est Jono bacon qui va tacler RH et Novell dans son livre pour expliquer comment chez Ubuntu, la communauté est au centre, alors qu'au final, pas autant que ça.

UBUNTU FRANCAIS TÉLÉCHARGER ISO 13.04

C'est le fait d'avoir des procédures à 2 vitesses pour l'intégration des fonctions. Mais ça, c'est aussi du au fait que "communauté" veut dire tout un tas de choses. Communauté d'utilisateurs, de developpeurs? Avec un pouvoir décisionnel fort, quid du lien hiérarchique entre le sponsor et des membres? Comme dire "on va choisir démocratiquement". Oui, mais qui vote, comment? Toujours en comparaison avec windows, il n'y a pas une communauté qui consacre du temps libre pour développer windows en collaboration avec microsoft.

Le temps libre n'a rien à voir, il y a des boites qui bossent avec Microsoft pour améliorer Windows par le biais de logiciels externes, car la force du produit est pas autant dans les fonctions de base que dans tout le reste. Si tu prends l'exemple communautaire par excellence pour tous, Debian, il y a des gens payé pour faire du dev debian. Par exemple, dans mon ancienne boite, notre sysadmin était dev debian sur son temps de travail car notre produit était basé sur debian.

L'ancien DPL a participé à des projets de recherches sur Debian, qui ont aidé le projet et la recherche et qui ont permis de pouvoir vivre.

C'est ce qu'ils ont fait. Je m'en servais sur mon netbook et mon fixe. C'était jeune mais sympa pour l'époque et on pouvait encore utiliser les effets funs de compiz sans devoir désactiver la moitié de unity. Kubuntu reste une variante officielle avec tout ce que cela implique : hébérgement des ISOs sur les serveurs Canonical, etc… , et elle est financée par Blue Systems. C'était vendu en boite, avec une suite bureautique, du support, etc. Surtout face à windows 95, qui marchait bien mais qui n'était pas non plus au top de la stabilité.

Contrairement à ce qui est indiqué, le menu de vie privée est présent dans Ubuntu depuis la version Normalement, cette nouvelle mouture de la distribution aurait dû apporter de nouveaux réglages pour paramétrer plus finement la façon dont les différentes lentilles du tableau de bord font de la recherche en ligne, mais cette fonctionnalité a été repoussée à l'arrivée de la nouvelle génération de loupes.

Peut être du CD1 mais c'est tout :D. Oups, apparement j'ai du retard. Numpy et Scipy ont l'air dispo pour python 3. Vous avez déjà testé? Par contre il est vrai qu'un certain nombre de bibliothèques d'importance ne sont toujours pas disponibles sous python 3 twisted par exemple mais ça vient doucement.

Globalement, on voit sur quoi Canonical focalise ses efforts : le bureau connecté. Personnellement je ne m'y retrouve absolument pas, d'autant que de nombreuses applis de bureau classiques importantes sont laissées pour compte certes, cela incombe autant à Gnome qu'à Canonical.

En ce qui me concerne, le divorce est bien consommé et irréversible. Mais j'apprécie tout de même l'infrastructure fournie par Ubuntu, les backports, patches, bref, tout le travail de bas niveau qui bénéficie par capillarité aux autres distros genre kubuntu…. Ou Xubuntu, le bureau Xfce légèrement modernisée : indicator-sound-gtk2, xfce4-volumed-pulse, … avec support à long terme.

C'est à cause de la mode du Cloud? Cela me donne l'impression qu'ubuntu n'a pas de vrais stratège. Bon du moment que ce n'est pas pire que RedHat cela ne me dérange pas trop. Le cloud aurait été intéressant si il avait été maîtrisé, mais je suppose que nous sommes au début… Wait and see…. Qu'est-ce qu'ils t'ont fait chez Red Hat? Tu t'en est déjà servi de RHEL au moins? A moi personnellement? Ils ne connaissent même pas mon existence. Par contre Fedora a fait planter ma machine alors que l'on m'avait certifié que c'est excellent le Red Hat… J'avais oublié que Mandrake c'était déjà mieux que Red Hat….

Non pourquoi faire? Je connais par contre des personnes qui en sont satisfaits mais qui, à ma grande surprise, n'en veulent plus… Je suppose qu'ils ont vu mieux… genre debian. Quitter RHEL je peux comprendre [prix des licences], mais quitter Fedora pour entrer chez debian je comprends moins. Sauf si le dirigeant d'entreprise lui a compris que pour la stabilité il a le choix entre CentOS et debian, pour les plus connus, et que debian étant nettement moins évolutif, donc plus perenne aux yeux d'une entreprise, le choix s'imposait de facto.

Tu serais peut être surpris de savoir qu'il y a sans doute des salariés RH qui lisent ce site, et peut être même qu'il y en a qui lisent ce que tu dis. RH paye des gens pour bosser sur Fedora au même titre que RH paye les serveurs de Gnome et des gens pour bosser sur Gnome, ou paye la Linux Foundation et des gens pour bosser sur le kernel. Ou des gens pour bosser sur ovirt. Alors encore un chouia de pinaillage, c'est pas des licences, c'est des souscriptions. Je te laisse l'effort d'aller lire la différence sur le site idoine.

L'argent ne fait pas tout dans la vie, tu sais? Si des gens veulent des softs moins bleeding edge que ce propose Fedora, n'ont pas de temps à consacrer, sont plus à l'aise avec apt ou n'importe quoi d'autre, c'est leur droit.

Moi, ça me choque pas de voir qu'il y a de la place pour tout le monde, et que tout le monde ne peut pas répondre à tout en même temps cf les écrits de Durkheim sur le sujet. Ils ne me connaissent pas, c'est ce qui importe dans ma discussion.

Tout le monde sait cela. Un raccourci qui vous choque mais qui est la réalité. Et je suis un fan de Mageia donc je vous suggèrerais de ne pas dire n'importe quoi: vous vous ridiculisez. Télécharger Ubuntu Offres spéciales. Système d'exploitation. Tous les logiciels sur Tom's Guide ont été testés pour vous garantir qu'ils ne contiennent aucuns virus et logiciels malveillants.

Powered by C2L. Informations sur Ubuntu Version : Basée sur Debian , Ubuntu propose une interface attrayante grâce à l'utilisation de Gnome. Cette version apporte comme principales nouveautés un processus de démarrage plus rapide, un nouveau système de notification notifyOSD et l'utilisation de l'interface graphique GNOME. Devenue l'une des distribution les plus populaires grâce à sa grande ouverture aux novices, Ubuntu porte dans son nom sa philosophie. A lire sur le sujet : Oubliez Windows, testez Linux!

Mettre à jour Ubuntu est un peu moins difficile N'hésitez pas à vous rendre sur le dossier de la rédaction consacré à Windows. Vous pouvez aussi poser vos questions sur le forum dédié à tout ce qui concerne Internet si vous rencontrez des problèmes ou si vous souhaitez participer aux discussions. Captures d'écran. Windows XP Service Pack 2. Windows 7 Service Pack 1.